Fondation pour la culture scientifique et technique

Nos actions
Partenaires

Vous êtes enseignant

Vous souhaitez acceuillir un intervenant dans votre classe ou participer à lʼaction professeurs en entreprise.

Je mʼinscris

Vous êtes ingénieur ou technicien

Vous avez envie dʼaller à la rencontre des collègiens ou lycéens pour témoigner de votre parcours et de votre métier.

Je mʼinscris

Newsletter C.Genial

Restons connectés

  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • Flickr
  • LinkedIn

La Fondation C.Génial partenaire de lʼÉducation nationale

Plus dʼinfos

Actualités de la Fondation

Concours C.Génial : récit d'un voyage à Toulouse

05/07/2013Revenir à la liste des articlesConcours C.Génial : récit d'un voyage à Toulouse

Les trois collégiens ayant remporté le 2ème prix du Concours C.Génial-collège pour leur projet "n'oublie pas ton casque" viennent de vivre une experience unique, avec la visite du site Asconit à Ramonville en Midi-Pyrénées. Ils partagent leurs impressions avec nous !

 

La journée  s’est déroulée en quatre temps...

 

La rencontre avec Monsieur Pascal Francisco et la présentation du bureau d’étude qu’il dirige (antenne de Toulouse). Dans quelles circonstances fait-on appel à leurs services ? Des inventaires, des études d’impact avant l’édification de barrages hydroélectriques, d’autoroutes, de ponts... Protéger la biodiversité, permettre à des chauves-souris de poursuivre leur chasse sans que leur vol soit perturbé par un ouvrage d’art  mal dimensionné, préconiser la mise en place d’une mare pour y déplacer les espèces menacées par le futur passage d’une ligne à grande vitesse.

 

Une pause médiane bien agréable dans un bon petit restaurant, a permis de préparer les organismes,  de rassasier surtout  les trois ventres toujours affamés, avant...

 

La sortie sur le terrain... L’objectif : collecter des organismes dans le lit de la rivière. Monsieur Francisco, revêtu de grandes cuissardes, nous fait une démonstration avec le matériel utilisé par ses ingénieurs. « Oh... Une écrevisse... attention ça pince ! »... Nos prises sont conditionnées dans un flacon.

 

De retour au laboratoire... à la place des ingénieurs, nous actionnons les molettes de mise au point de ces magnifiques loupes binoculaires hors de prix. Les bestioles se tortillent dans les boites de pétrie, sous nos objectifs, sous nos yeux, grossies 200 fois. Il est plus reposant de les observer sur l’écran de l’ordinateur... Les ingénieurs réalisent des inventaires, la présence de certaines espèces est un indice de la bonne santé d’un cours d’eau. « La pollution ponctuelle d’une rivière peut passer inaperçue si on se contente de réaliser des tests physico-chimiques... Une pollution impacte toujours les populations d’invertébrés peuplant le cours d’eau».

 

Nous pensions que notre bilan carbone serait un peu élevé, juste pour observer quelques petites bêtes de la rivière, à la loupe binoculaire (elles sont quand même très belles ces loupes binoculaires)... Nous avons rencontré le monde de l’entreprise,  évoqué la naissance d’un bureau d’étude,  observé des ingénieurs au travail. Des métiers inconnus, des vocations suscitées... « Hé, Mr Pascal, je pourrai peut-être faire mon stage de troisième dans votre bureau d’étude ? »

 

Notre visite est déjà terminée... De belles rencontres enrichissantes, nous évoquons des projets, nous resterons en contact...

 

Un grand merci à Monsieur Pascal Francisco pour son accueil chaleureux,  cette passion pour l’écologie si bien partagée.